Naufrage de La Russie


Lorsque j'ai débuté la collection des timbres au type Sage, je me suis fixé comme règle de n'acquérir que des pièces de qualité et des timbres sans défauts. Vingt cinq ans plus tard ma collection comprend un certain nombre d'exceptions, dont celle reproduite ici portant la griffe rouge « Naufrage de la Russie »

… La priorité a été donnée à l'histoire face à la qualité.

L'histoire de cette lettre peut être résumée ainsi :

La lettre est postée le 05 janvier 1901 à ORAN (port d'Algérie près de la frontière marocaine) à la gare de Karguentah.
Elle doit rejoindre Marseille ou, une fois débarquée, elle empruntera le chemin de fer jusqu'à son destinataire à Paris.

La traversée ORAN - MARSEILLE s'effectue sur le navire La Russie, appartenant à la Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur.
Ce bâtiment a été ainsi baptisé en l'honneur de la Russie dont les liens avec la France sont alors très étroits

La Russie

La Russie - navire naufragé en devenir

Malheureusement dans la soirée du dimanche 06 janvier 1901 la mauvaise visibilité et le mauvais temps provoquèrent la confusion entre deux phares (Faraman et le Planier) et La Russie fit naufrage sur la plage de Faraman un peu à l'ouest de Marseille.

Le navire s'échoua à quatre cents mètres du rivage mais le mauvais état de la mer interdit son approche durant cinq longues journées.
Diverses tentatives furent entreprises pour extraire les passagers, dont un canon permettant de catapulter des amarres à partir de la plage. Mais toutes échouèrent alimentant les récits journalistiques de l'époque.

Le bateau pourtant à une portée de main

Le bateau pourtant à une portée de main reste inaccessible sur la plage de Faraman

La centaine de passagers et de membres d'équipage furent finalement récupérés sains et saufs le vendredi 11 janvier 1901 ainsi que la quasi totalité du courrier.
Ce dernier ayant subit un bain forcé ce sont les lettres présentes dans le milieu des liasses qui souffrirent le moins.

Correspondance rescapée revétue de la griffe rouge « Naufrage de la Russie »

Correspondance rescapée revétue de la griffe rouge « Naufrage de la Russie »

Le courrier ainsi récupéré fut mis à sécher, reconditionné, revêtu de la griffe rouge et réexpédié depuis Marseille

Notre lettre atteint finalement son destinataire parisien le 26 janvier 1901. La griffe « Naufrage de la Russie » constitue une des premières marques de courrier accidenté
F.DELPY

Sources : Maury - Le Collectionneur de timbres - poste N° 243 - janvier 1901 p.22
La vie Illustrée N° 118 - 18 janvier 1901 P.252

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons