CESQUOIDONC N°4

timbres.jpg

Un non dentelé millésimé voilà qui n'est pas commun, lorsque l'on parle du type « SAGE » métropolitain le millésime excluant d'être en présence d'un colonial.

Le timbre est bien un n° 80 (type II ) dont l'absence de dentelure est rarissime.

Comment expliquer l'existence d'une telle pièce ? est-ce un essais spécifique, un non dentelé accidentel, une série spécifique ? existe t-il des pièces similaires ?

Réponses bienvenues en mentionnant la référence « Cestquoidonc N°4 »

Réponse de "JF Brun" <jfbrunphil@libertysurf.fr> (samedi 20 juillet 2002)

Il existe des tirages, sur papier non gommé, qui sont restés non dentelés.
Leur impression fait penser qu'il s'agit de tirages que l'on peu qualifier "d'essai", quoique ce terme est ici employé à défaut d'un autre plus précis.
J'ai vu, à diverses reprises, de tels tirages, certains avec un millésime, d'autres avec un fragment de millésime.
Il faudrait faire un recensement de ce qui existe et essayer de dater ces tirages?.

Le CESQUOIDONC N°4 reste donc d'actualité.
Si nos lecteurs internautes possèdes de tels blocs (avec ou sans millésime) qu'ils nous fassent parvenir un " scan " ou une description de leurs pièces
Après vérification, le bloc présenté ci-dessus semble bien être gommé d'origine

< M'écrire >